L'informatique à votre portée
L'informatique prêt-à-porter

Faites appel à moi pour vos formations
sur les dpts 81, 31, 82, 11 et 67 (Strasbourg)
Confiez moi vos développements Office

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Décomposer

27 février 2014
Imprimer E-mail

 

La 1ère analyse doit permettre de décomposer en plusieurs parties, nommées table, les données afin d'éviter la saisie de doublons. Voir la définition d'une table ici.

Dans notre cas, nous pouvons décomposer ainsi :

  • 1 table pour les plages de chaque CD, ce qui nous parait le plus logique. Celle-ci comprendra au minimum le titre de la plage.
  • Pour ne pas avoir à saisir plusieurs fois le même titre d'un CD pour chacune de ces plages, nous stockons le nom de ces CD dans une autre table. Nous verrons par la suite comment indiquer quels sont les plages de ces CD.
  • Pour les auteurs, les interprètes et les compositeurs, étant donné que chaque plage peut en avoir plusieurs (donc risque de doublons), il nous faut une table pour les référencer, nous les relierons ensuite aux plages. Nous avons 2 choix possibles :
    • 1 table pour les auteurs, 1 table pour les interprètes, 1 table pour les compositeurs
    • Mais certains interprètes peuvent être également auteurs et/ou compositeurs. Nous pourrions alors choisir de faire une table Auteurs-Interpretes-Compositeurs, en ajoutant simplement 3 cases à cocher pour indiquer si la personne est auteur et/ou interprète et/ou compositeur. C'est cette solution que je vais retenir par la suite
  • A priori, nous n'avons qu'un éditeur par CD, mais plusieurs CD peuvent avoir le même éditeur. donc pour éviter les saisies en doublons il faut une table Editeurs.
  • Le type de musique fonctionne de la même façon. Conclusion : 1 table pour saisir les différents types de musiques

Nous avons donc pour l'instant 5 tables : CD, PLAGES, AIC (auteurs-interpretes-compositeurs), EDITEURS, MUSIQUE.